Mais où est-elle ?


En passant dans la rue Paul Cornuot, quelque chose avait changé, mais quoi   ?
J'ai fait demi-tour, je suis repassé et j'ai trouvé !
La cabine téléphonique a disparu.

Est-ce les "mai" qui me l'ont prise ?

Mais non, c'est la modernité qui l'a emmenée et avec elle tout un passé parfois porteur de secret.

   

 

Dans le passé, elles étaient dans les postes pour les grandes villes, dans nos "bistros ou même chez chez des particuliers pour nos campagnes.

A leur belle époque, dans les années 70-80, elles sont sorties des Postes et des bistros. Elles ont alors quitté leur habit de chêne pour envahir les rues de nos cités, de la capitale au plus petit village de France, avec leur habit alors très tendance fait de verre et d'aluminium.

Elles ont entendus bien des secrets, de la déclaration d’amour à la menace de mort. Ah si elles pouvaient parler.

Et c’est pourtant dans l’indifférence totale que notre cabine vient de quitter Neuilly courant mars.

Pour celle-ci, le seul qui risque de la regretter, c’est le chien qui passait tous les matins pour y faire sa petite goutte.




.






.



.
 
  










 






.


 

retour

 

 

 

Si vous êtes perdu, cliquez ici